Présentation de la formation des moniteurs et remise de diplômes

 

Laure Devaux Allisson:

L’Eglise neuchâteloise a de la chance : elle peut compter pour encadrer le travail de jeunesse sur des équipes dynamiques et motivées !

Et la particularité de ces équipes est de laisser une place importante aux jeunes moniteurs et monitrices.

En effet, des jeunes de paroisses de tout le canton décident que leur KT ne se termine pas à la confirmation, et choisissent de continuer leur parcours au sein d’une équipe paroissiale, de s’engager à leur tour pour continuer de rendre les activités jeunesse pleine de vie et faire des rencontres ponctuelles, des camps, des moments hors du commun.

 

Pour devenir moniteur – monitrice, une formation de 3 ans est proposée par l’Eglise réformée du Canton de Neuchâtel.

L’an dernier, ce sont près de 150 jeunes de l’EREN qui ont suivi cette formation, en 1e, 2e ou 3e année !

 

Par la formatrice cantonale de jeunesse, le Service cantonal de la formation, offre une formation de base pour les moniteurs de catéchisme. La caisse centrale de l’EREN finance cette formation.

Cette formation est construite autour de 5 axes: développement personnel, vie collective, sens de la responsabilité, pédagogie et acquisition et transmission d’un bagage biblique.

 

En parallèle à ces temps de formation, les jeunes acquièrent de l’expérience sur le terrain en encadrent le catéchisme ou les activités enfance de leur paroisse tout au long de l’année et plus particulièrement dans les camps.

 

Présentation de la formation JEF (Jeune en formation)

La formation des JEFs, la 1e année, consiste en 1 week-end et 1 journée de formation. Les jeunes sont appelés à se mélanger et à faire connaissance avec des JEFs d’autres paroisses. Exercer la prise de parole en public, l’animation de groupe, l’animation de jeux, étudier les notions de responsabilité, réfléchir à la question de la foi, à ses propres croyances et à la transmission de celles-ci constituent le menu de cette 1ère année.

 

Présentation des JEFS qui viennent devant :

Coline Bähler, Manon Blättler, Julien Humbert-Droz et Quentin Pellaton, de la vallée de La Brévine, Elisa Colledani, Elias Comte, Quentin Humair, Hugo Nasuti, Ketevane Papidze, Théo Robert, Yohan Schäer du Locle, Dany Raymondaz des Ponts de Martel,

Mélinda Marmy des Brenets, et Karel Gehri de Fleurier.

 

Témoignage de Quentin Humair

Pourquoi j’ai décidé d’être mono ?

Au tout début de mon année de KT, on devait former une ligne. A droite, c’était les plus motivés et à gauche, c’était les moins motivés. Et moi, je faisais partie de ceux qui étaient tout à gauche, puisque c’était mes parents qui m’avaient obligé à faire le KT… et je rêve que ce week-end de rentrée se termine et que je puisse enfin rentrer chez moi ! Mais tout au long de l’année, je me suis rapproché de la droite, grâce aux journées de KT que l’on avait faites. Et à partir du camp de KT, la ligne a explosé. J’étais vers la droite à l’infini. Et depuis ce camp, je me réjouis de chaque activité pour transmettre mon bonheur aux KT.

 

Présentation de la formation JAC 2 (Jeune Accompagnant de camp et de catéchisme)

2 week-ends au programme de la 2e année de formation – JACs 2 : Un week-end de formation à l’animation biblique : les jeunes découvrent différents textes bibliques, ils reçoivent des outils pour les analyser et en faire ressortir un sens pertinent. Ils travaillent ensuite à voir quelles animations peuvent être proposées aux catéchumènes autour de ces textes pour les faire entrer en réflexion. Un 2e we  est lui axé sur le thème de la prévention.

 

Présentation de JACS 2

Coralie Ducommun et Florian Geiser des Ponts-de-Martel,

Sarah Huguelet de La Sagne, Joana Saisselin de La Chaux-Du-Milieu, Gil Santschi et Neil Wood Du Locle, Karen Tharin des Brenets.

 

Présentation de la formation JACS 3

La 3e année est consacrée au diplôme : chaque diplômant choisit un thème, imagine une animation, la créer, la faire vivre sur le terrain. Les diplômants sont ensuite appeler à évaluer leur travail, à dégager des pistes d’améliorations possibles. Cette dernière année est aussi le moment privilégié pour chacune et chacun de faire le bilan de son parcours de formation.

 

Présentation des JACS 3

Gaëtan Dubois, Kevin Grasset, Loïc Humair, Jérôme Santschi, Flavie Ndam, Amandine Vorpe et Nicolas Wurz du Locle.

Amélie Henchoz des Brenets , Jessy Reymond du Cerneux-Péquignot et Emily Von Stetten de La Sagne (qui est aussi monitrice au KT de La Chaux-de-Fonds)

 

Et avant la remise des diplômes de cette année, j’aimerais encore appeler ici les piliers du KT, les fidèles des fidèles, celles et ceux en qui on peut avoir une complète confiance, celles et ceux qui sont diplômés et pour qui le KT n’a plus de secret :

 

Présentation des anciens diplômés :

Alain Phildius du Locle, Alexis Tharin des Brenets, Hervé Jeannin et Raphaël Schaffo de la vallée de La Brévine, Aurore Geiser, Quentin Stauffer et Dimitri Maire des Ponts-de-Martel

 

Présentation des travaux de diplôme :

La paroisse des Hautes Joux accueille aujourd’hui ses nouveaux diplômés :

Anaëlle Grobe, Emmanuelle Simon, Robin Stauffer et Michaël Tharin

Voici donc 3 ans que vous vous êtes lancés dans l’aventure de l’accompagnement du KT.

Cette dernière année, vous l’avez entre autres consacrée à votre travail de diplôme.

Vous avez réalisé les animations pour vos travaux de diplôme dans le cadre du camp de catéchisme dans les Cévennes sur le thème du partage.

Vous aviez la responsabilité de concevoir les animations, de former les autres moniteurs et de faire vivre l’activité aux catéchumènes. Cet exercice a été pour vous une occasion d’apprentissage et de découvertes à plein de niveaux ! Vous avez mis en avant le travail d’équipe, notamment l’implication des autres moniteurs, leur souplesse et leur engagement dans les activités que vous avez mises sur pied.

Anaëlle, Emmanuelle, Robin, et Michaël, vos référents en paroisse, ainsi que l’équipe de formation, estiment que vous remplissez toutes les conditions pour l’obtention du diplôme de moniteur de camp et de catéchisme. La paroisse des Hautes Joux peut être fière de compter sur vos compétences, votre créativité et votre sens des responsabilités.

Au nom de l’Eglise réformée évangélique du Canton de NE, j’ai donc le plaisir de vous remettre ce diplôme…

…Ainsi qu’un livret de formation continue : vous pourrez y inscrire d’autres formations que vous suivrez et aussi vos engagements bénévoles. Parce que cet engagement compte vraiment.

 

BRAVO !

 

(Le 4 septembre 2016 à 9h45 au temple du Locle)

Laisser un commentaire